ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
Centre de Linguistique Théorique et Appliquée  
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Contact

Organisation administrative et scientifique

1.Organisation administrative  
 
a) Comité de gestion  
 
Il est composé de trois membres nommés par le Ministre ayant l’enseignement supérieur et universitaire dans sa charge. Il s’agit de :  
 
- Directeur Général :  
M. André NYEMBWE Ntita Tshisalasala,  
Professeur à l’Université de Kinshasa.  
 
- Directeur Scientifique :  
M. Crispin MAALU Bungi,  
Professeur à l’Université de Kinshasa.  
 
- Directeur Administratif et Financier :  
M. KASHITA Katungu,  
Chef de travaux à l’Institut National Pédagogique « I.P.N. ».  
 
b) Personnel administratif  
 
Il compte 29 unités parmi lesquels 2 directeurs, 3 chefs de division, 7 chefs de bureau et 15 attachés de bureau ainsi que 3 membres du personnel subalterne.  
 
c) Personnel scientifique  
 
Il est composé de 25 membres du personnel académique et scientifique dont 2 professeurs ordinaires, 1 professeur, 1 chargé de recherche, 13 chefs de travaux et 8 assistants.  
 
2. Organisation scientifique  
 
Direction scientifique  
 
La direction scientifique du CELTA assumée actuellement par le professeur MAALU Bungi coordonne toutes les activités de recherche menées au CELTA .  
 
Les activités de recherche sont organisées en départements et les départements en cellules. Les départements et les cellules sont donc des unités de fonctionnement dans lesquelles sont regroupés les chercheurs oeuvrant au centre. Les activités des départements et des cellules sont définies conformément à la mission et aux objectifs recherche du CELTA.  
 
La fonction de ces unités est double : élaborer et exécuter les programmes en tenant compte des priorités et des objectifs du centre , des intérêts des chercheurs et de la faisabilité.  
 
 
 
Coordination scientifique 
 
Actuellement dirigée par l’Attaché de recherche André EPANGA Pombo. Elle épaule la direction scientifique dans le suivi des activités scientifique. 
 
Il existe 5 départements au sein desquels sont réparties les activités de recherche :  
 
Département de langues  
 
Chef de département : Attaché de recherche Charles AYIBITE Pela Asey. 
Les langues visées sont principalement les langues africaines et congolaises, le français, langue officielle du pays, l’anglais, deuxième langue étrangère des programmes scolaires et première langue internationale. D’où les 3 cellules qui composent ce département : cellule des langues nationales, cellule d’études françaises et francophones et cellule d’anglais.  
 
Cette limitation ne signifie nullement que le CELTA ne peut pas s’intéresser à d’autres langues, au contraire, le centre reste ouvert à toute recherche linguistique.  
 
Cellule des langues nationales  
 
Chef de cellule : Attaché de recherche Léon MUNDEKE Otom’si 
 
Cette cellule a pour mission de promouvoir et de développer la recherche fondamentale et appliquée en langues et littératures congolaises. Concrètement, elle vise les activités ci-après :  
 
- études descriptives des langues congolaises ( principalement les langues non encore ou insuffisamment décrites) ;  
- études des littératures orales congolaises ;  
- recherches sur les problèmes de norme linguistique ;  
- études contrastives entre langues congolaises et langues étrangères,  
- élaboration des manuels d’enseignement ;  
- confection d’ouvrages de référence : grammaires, dictionnaires, lexiques spécialisés et terminologiques, didactique de langues et méthodologies, problèmes de traduction et de terminologie, informatisation des langues nationales.  
 
La cellule de langues nationales comprend quatre sous-cellules : sous-cellule de ciluba, sous-cellule de kikongo, sous-cellule de lingala et sous-cellule de kiswahili. Chacune de ces sous-cellules a en charge l’exécution des programmes d’étude et de recherche relatifs à la langue qui la concerne.  
 
Cellule d’études françaises et francophones  
 
Chef de cellule : Attaché de recherche Joseph MBUTA-MUNTU D’zal 
 
L’ancienne cellule de « français formation » devenue « cellule d’étude françaises et francophones » est appelée à jouer un rôle capital dans la connaissance de l’état de la francophonie dans notre pays et dans la dynamique même du français .  
 
Le CELTA qui a été pratiquement l’unique institution de promotion et de diffusion du français par les programmes d’élaboration de manuels et de formation des maîtres qu’il a menées à terme est maintenant très sollicité dans divers projets de coopération linguistique. C’est pourquoi le champ d’activités de la cellule s’est considérablement élargi.  
 
D’une manière concrète, la cellule d’études françaises et francophones s’occupe de :  
 
- description du français en général et du français parlé en R.D. CONGO en particulier, problèmes d’enseignement et de diffusion du français ;  
- élaboration, adaptation ou application des didacticiels du français ;  
- questions de la francophonie R.D. CONGO ;  
- élaboration d’ouvrages terminologiques (en collaboration avec la cellule de langues nationales) ;  
- problèmes de traduction et terminologie ;  
assistance à l’Association Congolaise des Enseignements de Français (ACEF) ;  
- toilettage de textes scientifiques en français.  
 
Cellule d’anglais  
 
L’anglais a toujours été une des préoccupations du CELTA depuis ses débuts. Il faut rappeler qu’à une époque encore récente, la mission de coopération française avait affecté 2 unités au programme de cette cellule.  
 
Celle-ci a en charge tous les problèmes de recherches linguistiques concernant l’anglais. Les principaux dont elle s’occupe actuellement sont les suivants :  
 
- description de l’anglais du R.D. CONGO et de l’Afrique ;  
- problèmes d’enseignement et de diffusion ;  
élaboration des manuels pour le cycle secondaire et d’ouvrages de référence : dictionnaires, grammaires et lexiques ;  
- méthodologie d’apprentissage de l’anglais ;  
- études contrastives anglais - français, anglais - langues nationales ;  
- traduction.  
 
Département de linguistique et sciences humaines 
 
Chef de département : Attaché de recherche Ruphin KHANG Levy 
 
Le CELTA s’est doté depuis sa création de la cellule de « linguistique et sciences humaines, » chargée de promouvoir et de développer les recherches interdisciplinaires et principalement celles où la linguistique et les sciences telles que la psychologie, la sociologie, la didactique, la pédagogie et l’ethnologie sont impliquées.  
Actuellement, ce département comprend deux cellules : la cellule de psycho-sociolinguistique et la cellule d’alphabétisation.  
 
Cellule de psycho-sociolinguistique  
 
La cellule de psycho-sociolinguistique a pour mission de promouvoir et de développer les recherches psycholinguistiques et sociolinguistiques ainsi que les études liées à l’acquisition des langues. Il s’agit essentiellement de :  
 
- descriptions des situations sociolinguistiques ;  
études du bi-plurilinguisme et du multilinguisme ;  
problèmes de politique et de planification linguistiques ;  
- dynamique des langues et expansion linguistique ;  
- usage des langues dans divers contextes : famille, école, rue,quartier, marché, travail etc … et dans différents secteurs de la vie nationale : administration, armée, mass médias, éducation, santé hygiène, religion ;  
- dialectologie urbaine et rurale ; problèmes d’acquisition du langage et enseignement ;  
- études des langages de spécialité.  
 
 
 
Cellule d’alphabétisation  
 
Ce département a confié au CELTA les tâches principales suivantes :  
 
- formation et perfectionnement des agents de la direction de l’alphabétisation et de l’éducation des adultes ;  
- mise à la disposition des encadreurs du matériel pédagogique approprié ;  
- traduction des manuels de la direction d’alphabétisation dans différentes langues du pays ;  
- encadrement des animateurs de la direction en vue d’améliorer la qualité des émissions d’alphabétisation.  
 
C’est pour mener à bien cette mission que le CELTA s’est doté d’une cellule d’alphabétisation appelée à concevoir et à réaliser des études et des actions en ce domaine. La cellule d’alphabétisation s’attache à :  
 
- entreprendre une étude de besoins en matière d’alphabétisation  
dans le pays ;  
- procéder à l’inventaire des centres et institutions d’alphabétisation ;  
- étudier les diverses pratiques d’alphabétisation ;  
- définir les options les plus adéquates pour une alphabétisation fonctionnelle ;  
- concevoir et élaborer des outils pédagogiques adaptés au profit des formateurs et des apprenants : syllabaires, manuels d’apprentissage, documents de référence etc…  
participer à l’action de formation par l’animation des campagnes.  
 
Département de l’animation scientifique  
 
Chef de département : Henri MUKENDI Tshalu-Tshalu 
 
Sa mission est de veiller à :  
 
- à la publication des résultats de la recherche ;  
à l’organisation des séminaires, ces colloques et diverses rencontres ;  
- au développement de l’information scientifique tant au niveau interne du CELTA qu’au niveau nationale et international ;  
- à promouvoir l’utilisation de l’outil informatique dans le domaine linguistique.  
 
Cellule de publications scientifiques 
 
Chef de cellule : Attaché de recherche Grégoire MPOYI Badinengani 
 
Cette cellule a pour tâches essentielles :  
 
- la conception et l’exécution des programmes de publications ;  
- la supervision des travaux de composition, de dactylographie, de reprographie et d’impression des textes ;  
- l’assistance au comité de la revue « Linguistique et Sciences humaines ».  
 
Si la responsabilité scientifique des publications du centre relève du comité scientifique et du comité de rédaction qui dépendent de la direction scientifique et de la direction générale, il est entendu que la réalisation matérielle de ces publications est du ressort de cette cellule.  
 
Outre la revue « Linguistique et Sciences humaines », qui est imprimée, les autres publications du centre paraissent dans deux collections : « Travaux et recherches » et « Notes et documents ». La première publie des travaux originaux dont le volume est si important qu’on ne peut les insérer dans « Linguistique et Sciences humaines ». Mais la collection peut réunir deux ou quatre études de moindre étendue consacrées à une même thématique.  
 
La seconde, « Notes et Documents » publie des travaux circonstanciés ou destinés à un public limité ou à un usage particulier. Ainsi les inventaires, les bibliographies, les documents de travail, diverses sources d’informations scientifiques trouveraient leur place dans cette collection.  
 
Cellule de séminaires et colloques  
 
Cette cellule veille à :  
 
- la conception et l’exécution des programmes d’organisation des rencontres scientifiques de tout genre ;  
- la promotion et le développement de l’animation scientifique ;  
- la gestion et la diffusion de cette information auprès de chercheurs du centre.  
 
Le travail d’animation scientifique qui relève de cette cellule exige le concours et la collaboration de tous les chercheurs du CELTA qui devraient, chacun en ce qui le concerne, donner le meilleur de lui-même. Tant il est vrai que dans ce domaine de la recherche, la valeur d’un centre ou d’une équipe est fonction de celle de chaque membre. Chacun devra donc s’investir si nous voulons faire du CELTA un vrai centre d’animation scientifique. Et avant de compter sur l’apport des chercheurs extérieurs, il faut d’abord compter sur nos propres capacités, sur notre savoir-faire.  
 
Cellule des industries de la langue  
 
La cellule des industries de la langue a été créée dans le but de mettre le centre dans la mouvance de la francophonie. Les rapports entre l’informatique et la linguistique, l’utilisation de l’outil informatique en linguistique, les applications pédagogiques de l’ordinateur sont des voies nouvelles et obligées que le progrès technologique ouvre aux chercheurs.  
 
Sa mission est de :  
 
- concevoir et exécuter des programmes dans le cadre des industries de la langue ;  
- coordonner toutes les activités dans ce domaine.  
- informatisation de langues. 
 
Département de documentation, diffusion et bibliothèque  
 
Chef de département : Chargé de recherche Alexis MATANGILA Ibwa. 
 
L’une des principales vacations du CELTA est d’être une source de documentation en matière de linguistique. Aussi le Centre s’est-il doté d’instruments nécessaires à l’accomplissement de cette tâche.  
 
Le rôle de ce département est capital pour les activité de recherches et d’animation scientifique. Parmi ses principales missions, il importe de signaler :  
 
- la conception et le programmation des projets de documentation et de diffusion ;  
- la constitution des fiches bibliographiques ;  
- la gestion du fonds de la bibliothèques ;  
l’organisation du service de documentation et des archives ;  
- l’échange des documents avec d’autres centres et bibliothèques ;  
- la diffusion des publications du CELTA au niveau nationale et international.  
 
Pour remplir cette mission, le département organise ses activités en deux cellules : la cellule de documentation-diffusion et la cellule de bibliothèque.  
 
Cellule de documentation 
 
 
 
Afin d’être un centre de documentation, le CELTA doit veiller à la collecte de l’information scientifique par l’organisation des documents à travers lesquels l’information est véhiculée. Concrètement, il s’agit de :  
 
- constituer des ressources bibliographiques ;  
dépouiller des documents scientifiques ;  
- souscrire des abonnements à des journaux et revues tant généraux que spécialisés ;  
acquérir par achat ou par échanges des ouvrages devant alimenter le fonds de la bibliothèques ;  
organiser des archives ;  
- assurer un service de documentation efficace pour les consultants.  
 
Cette cellule a aussi pour mission d’assurer la diffusion des Publications et de documentation que le CELTA produit. Cette action de diffusion se fait par la publicité mais surtout par l’entretien et le développement du service d’expédition et d’échanges des publications.  
 
Cellule de bibliothèque  
 
Chef de cellule : Assistante de recherche Suzanne NYAND’OLELA. 
 
Une bibliothèque spécialisée en matière linguistique est la plus importante source d’information, de documentation et de consultation pour les chercheurs. La cellule de bibliothèque dont le rôle n’est plus à démontrer veillera plus particulièrement :  
 
- à la gestion du fonds de la bibliothèque que le CELTA s’est constitué ;  
- à l’organisation du service de consultation (sur place ou par prêt) ;  
- à la mise à jour des fichiers bibliographiques : auteurs, matière etc. 
a l’informatisation de la bibliothèque. 

 

(c) CENTRE DE LINGUISTIQUE THÉORIQUE ET APPLIQUÉE - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 10.01.2005
- Déjà 9458 visites sur ce site!